in

TPMP : Le combat d’une restauratrice endettée

TPMP : Le combat d’une restauratrice endettée

Hanan : une restauratrice endettée par la crise sanitaire vient témoigner de sa situation sur l’émission de TPMP. Elle s’effondre sur le plateau en délivrant son combat au quotidien.

Ce vendredi 14 janvier, était invitée Hanan sur le plateau de Touche pas à mon Poste. Après avoir lancé un cri de détresse sur les réseaux sociaux, cette restauratrice vient témoigner de son endettement dû à la crise sanitaire et de ses actions pour remédier à la situation.

Une situation invivable

Hanan raconte son quotidien depuis la crise sanitaire et avoue ne plus savoir comment se sortir de cette circonstance.

L’appel sur son Instagram

La restauratrice a commencé à faire parler d’elle grâce à son compte Instagram. Elle livre un message dans lequel elle explique le manque de soutien qu’on lui porte à elle et son mari.

Nous sommes un couple de restaurateurs dans la détresse, ça va faire 2 ans que nous combattons suite à cette crise sanitaire sans précédent ! Aujourd’hui je me retrouve avec plus d’1 millions d’euros de dettes !! (…) On me laisse crever avec un loyer de plus 29 990 euros tous les trimestres ! C’est-à-dire 10 000 euros par mois, il y a eu un geste envers moi pour ce loyer ! Aujourd’hui nous sommes abandonnés totalement par la franchise et le gouvernement.

Un message qui se fait entendre car son post est liké par plus de 3700 personnes.

L’Histoire d’Hanan

La crise sanitaire et les confinements ont fortement touché les restaurateurs. Pour cela le gouvernement a accordé des aides pour ce corps de métier, mais d’après Hanan insuffisante pour s’en sortir.

Ça a commencé au premier confinement. On n’a pas eu d’aides, puisqu’on a eu le droit qu’au chômage partiel et au report des charges (…) Le plus gros nombre de couverts qu’on a fait, c’est 893 et c’est parce que les touristes sont venus après une avalanche. Sinon, on tourne entre 350 et 450 couverts. Quand on a ouvert au mois de juin, après le premier confinement, je n’avais plus de trésorerie. Il fallait tout payer. J’avais juste le prêt de l’état. Mais j’avais le loyer à payer des mois où le restaurant était fermé + les charges (…) Ma dette s’élève à 1 018 242,19 euros. Plus cher que mon restaurant

La restauratrice comptabilise plus d’un million d’euros de dettes, une somme astronomique qui décourage la jeune femme à pouvoir remonter la pente.

Le combat de Hanan

Hanan s’effondre sur le plateau de Touche pas à Mon Poste en faisant l’état de sa situation. Elle raconte les gestes désespérés qu’elle entreprend pour espérer un retour de ses démarches.

Sur le même sujet  Encore des clashs dans la JLC Family ?

La restauratrice explique ensuite, avoir fait plusieurs demandes pour baisser ses dettes mais qu’elle n’a eu aucun retour de ses démarches. Elle avoue même avoir eu un geste de désespoir en ayant tenté de mettre fin à ses jours. Désormais depuis plus d’une semaine Hanan a commencé une grève de la faim. Elle apparaît d’ailleurs très fatiguée, le visage creusé et à bout de forces

C’est mon huitième jour aujourd’hui. Je suis très fatiguée. Je suis laissée tomber par la franchise (…) J’ai demandé à l’enseigne de baisser le loyer (…) Je ne m’en sors pas (…) Je demande de la transparence (…) Je n’ai pas de réponse (…) J’ai fait une tentative de suicide vendredi et on m’a retrouvé de justesse (…) Je prends une double peine là.

Un combat intense pour Hanan qui peut désormais compter sur le soutien des chroniqueurs et des internautes touchés par son histoire.

Audrey Dufet

Rédigé par Audrey Dufet

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings