in

Sarah Martins revient sur ses opérations de chirurgie sur TPMP

Sarah Martins revient sur ses opérations de chirurgie sur TPMP

Sarah Martins, des Anges de la Télé Réalité, est devenue méconnaissable après ses opérations de chirurgie. Elle s’exprime dans l’émission TPMP sur le poids de ses complexes qui l’ont poussé à faire le choix de la chirurgie.

L’ex-candidate de téléréalité, connue notamment dans les Anges et d’autres émissions comme The Game of Love, les Princes de l’Amour, Fried Trip et bien d’autre encore est intervenue ce 2 décembre 2021 sur le sujet de la chirurgie esthétique. Ayant elle-même usé de la chirurgie, elle défend son choix qui pose de nombreuses controverses.

De lourd complexe pour Sarah Martins…

Sarah Martins assume avoir usé de la chirurgie esthétique. En effet, très souvent les candidats n’osent pas avouer avoir eu recours à la chirurgie. Sarah au contraire, énonce même ces nombreuses opérations tel que sa poitrine, une rhinoplastie et une liposuccion.

Elle a réfléchi de nombreuses années avant de franchir le pas et justifie ce choix par des complexes qui pesait dans sa vie quotidienne.

J’ai fait de la chirurgie esthétique parce que j’étais complexée !

Déjà adolescente, l’ancienne candidate complexait des autres filles et de sa poitrine qu’elle définit de plate. Elle ne pouvait pas s’habiller comme elle le souhaitait avec par exemple des robes ou des tenues plus moulantes.

Sarah n’arrivait pas à vivre avec ses complexes et à décider à l’âge adulte de réaliser ses opérations.

Aujourd’hui elle se sent bien dans son corps et se trouve jolie grâce aux opérations qu’elle a subies.

Chirurgie : Une obligation dans le monde de la téléréalité ?

Les chroniqueurs amènent l’idée lors du débat que pour rentrer dans la téléréalité il faudrait faire de la chirurgie.

Sarah Martins dément alors, et explique avoir effectué sa première opération de la poitrine à 23 ans, soit bien avant d’intégrer la téléréalité à ses 26 ans.

Après une photo avant/après de Sarah, les chroniqueurs réagissent et ne comprennent pas pourquoi une jolie fille comme elle a eu recouru à la chirurgie.

À cette réflexion elle réagit le fait que l’on ne peut pas contrôler ses complexes et que ce serait même égoïste de dire cela.

Les complexes, c’est propre à soi-même.

Une question se pose sur le fait que la téléréalité influence les jeunes à user de la chirurgie, ou si ce ne serait pas plutôt, le miroir d’une société dans laquelle, les jeunes sont en quête de perfection permanente.

Les sommes indécentes de la chirurgie

L’émission révèle la somme astronomique que Dylan Thiry, candidat de téléréalité à dépenser pour de la chirurgie à savoir près de 50 000 euros.

En désaccord avec certains chroniqueurs de l’émission, Sarah Martins ne semble pas choquée de cette information, pour elle, il est juste honnête avec son public.

Elle précise que pour sa part elle n’a pas prévu de nouvelles opérations chirurgicales, qu’elle se sent désormais bien dans son corps.

Sarah Martins conclue alors en disant qu’aujourd’hui les gens de téléréalité ont surtout les moyens de faire de la chirurgie. Elle reprend son exemple lors de sa première opération et nous révèle qu’elle avait dû à l’époque s’arranger avec son chirurgien pour payer en plusieurs fois.

 

 

Avatar

Rédigé par blandin

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings