in ,

Sarah Fraisou : elle exprime sa colère sur le casting de cette émission

La nouvelle “choc” qui a laissé Sarah Fraisou sans voix ces derniers jours : le casting pour l’émission La Villa des cœurs brisés. On y retrouve des personnes emblématiques d’autres shows. Des choix de personnes, mais surtout un que la jeune femme ne comprend pas et qui s’en indigne. On vous dit tout. 

Un nouveau casting pour la saison 7 

En effet, le casting de la saison de 7 de La Villa des cœurs brisés a fuité cette semaine. C’est en République dominicaine que l’on retrouvera nos cœurs brisés pour une nouvelle aventure. À l’affiche, on y voit des personnalités bien connues de nos écrans. Selon le blogueur Shayara TV, il y aurait : Ahmed, Flo des Marseillais, Léna et Matthias Lammari des Princes et Princesses de l’amour. On pourra aussi retrouver Julien Guirado, Maya Niya et Alex Giudi également un Marseillais. Contre toute attente, Stéphanie Clerbois, l’emblématique belge et Oussama, révélé dans Pékin Express,  sembleraient être aussi de la partie. 

Un casting qui n’a pas laissé Sarah Fraisou sans voix. 

Sarah Fraisou choquée par ce choix  

En apprenant que ses ex allaient participer à l’émission, la jeune femme n’a pas hésité à exprimer son mécontentement sur les réseaux sociaux.

Elle avoue :

Je suis complètement choquée et outrée du casting.

Elle ajoute à cela : 

Je ne comprends vraiment pas ce qui se passe en télé-réalité maintenant. J’ai l’impression qu’être quelqu’un qui frappe une femme, être quelqu’un qui fait des préjudices psychologiques à une femme, vous donne le ticket gagnant pour faire partie d’un casting de télé-réalité. 

En effet, après avoir connu une relation ainsi qu’un divorce houleux et médiatique avec Ahmed, la jeune femme est très mécontente du choix de la production. Il semblerait qu’elle ait vécu des séquelles physiques et psychologiques de cette relation. Elle ne comprend donc pas pourquoi on continue de mettre à l’écran des personnalités avec de tels comportements. Quant à son autre ex Oussama, elle n’exprime aucune animosité envers lui et ajoute que c’est un gentil garçon. 

Une conséquence qui aura fait pencher la balance. Selon des informations récentes d’Aqababe, Sarah aurait fourni des preuves à la production de la violence de son ex. Suite à cela la production aurait éjecté ce dernier. Une histoire qui reste à suivre de près. 

Une histoire qui se répète 

Une histoire qui fait écho à celle d’Ilan il y a quelques mois. C’est par ailleurs le lien que l’on peut faire dans les explications de Sarah Fraisou. Ce dernier avait été accusé d’avoir harcelé sexuellement une jeune fille. Par la suite, la production au courant des agissements du jeune homme, avait tout de même gardé le candidat dans plusieurs émissions. Des preuves et témoignages de différentes jeunes filles de télévisions avaient appuyé le comportement d’Ilan et permis que l’on ne le diffuse plus. On se demande alors si les productions ont donc conscience du niveau de harcèlement et de faits graves qu’ils se passent dans ces tournages et hors tournages. Pourquoi s’obstinent-elles ainsi à choisir des personnes avec des comportements aussi douteux ? 

Audrey Dufet

Rédigé par Audrey Dufet

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings