in

Jazz de la JLC Family ruinée à cause de Snapchat on vous dit pourquoi

Jazz s’exprime sur son niveau de vie après la suppression de son compte Snapchat

Récemment, l’une des candidates de téléréalité les plus emblématiques, Jazz Correia a vu son compte Snapchat être supprimé. Un véritable coup dur pour la mère de trois enfants, qui revient sur sa perte financière.

Une décision inattendue

Les réseaux sociaux sont désormais devenus un outil de travail, nous le savons bien. Mais s’il y a bien une catégorie de personne pour lesquelles ils sont essentiels, ce sont les influenceuses. Ces dernières, dont Jazz la femme de Laurent, en sont même dépendantes.

En effet, leurs comptes sont la plupart du temps suivis par des milliers, voire des millions de followers. Ainsi, leurs réseaux sociaux peuvent être monétisés, et les marques, attirées par cet élan de popularité, sont très enclins à travailler avec eux. De ce fait, il est possible, en tant qu’influenceuse, de gagner sa vie grâce aux réseaux sociaux, et ce même aisément.

En ce qui concerne Jazz, mère de la célèbre JLC Family, c’était sur Snapchat qu’elle était la plus présente, contrairement aux autres, plus adeptes d’Instagram. Snapchat était donc la plateforme lui permettant de gagner le plus d’argent, notamment grâce à ses nombreux placements de produits.

Mais cette époque est terminée pour la jeune femme. En effet, c’est avec une très grande déception que cette dernière a récemment vu son compte Snapchat supprimé.

La raison est simple, mais inattendue : Jazz faisait sur son compte Snapchat de la publicité pour du trading, alors que cette pratique est interdite.

C’est auprès du Parisien que la candidate de téléréalité s’est exprimé pour la première fois sur cette histoire :

Je ne comprends pas pourquoi je n’ai eu un simple rappel à l’ordre. Et 95% des influenceurs continuent de faire de la promotion pour ces activités, sans être inquiétés.

Une décision que ne comprend donc toujours pas la candidate de téléréalité, figure star de son propre programme, JLC Family. Pour elle, il est impératif de mettre en place des réglementations dans ce domaine, le métier d’influenceur étant nouveau.

Il n’y a pas vraiment de réglementation pour les influenceurs. Et il y a une vraie structure à créer, y compris chez Snapchat ou Instagram. Aujourd’hui, nous sommes livrés à nous-même.

Une grosse perte financière

Comme dit précédemment, la plus grande partie des revenus de Jazz Correia provenait du contenu posté sur son compte Snapchat. Cette dernière n’a pas donné de chiffre précis, mais à laisser comprendre que son train de vie s’était vu totalement modifié à la suite de cet évènement.

Elle déclare à propos :

Honnêtement, c’est une énorme partie en moins. Je ne veux pas donner de chiffre précis mais imaginez une personne qui gagnait 2000 euros et qui, soudainement, n’en gagne plus que 20… Nous avons la chance que notre maison soit payée, de ne pas avoir de crédit sur le dos. Je me suis rabattue sur Instagram mais je suis très loin de retrouver le même niveau de vie.

Un changement brutal et inattendu, mais angoisse la jeune femme, récemment devenue mère d’un troisième enfant, un petit garçon prénommé London, avec son mari Laurent.

Rédigé par blandin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

2 Commentaires