in

Hillary : son fils hospitalisé, il est gardé sous surveillance

Hillary : son fils hospitalisé, il est gardé sous surveillance

Après de nombreux coups durs en cette fin d’année, Hillary, connue pour sa participation aux Ch’tis et à Mamans et Célèbres, doit affronter de nouveaux soucis, avec son fils hospitalisé, qui doit rester sous la surveillance des médecins.

Voilà quelques semaines seulement, la famille d’Hillary et de son compagnon, Giovanni Bonamy s’agrandissait, pour le plus grand plaisir de ces deux jeunes parents.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hillary (@hillaryoff)

La jeune femme, qui est notamment connue pour ses participations à plusieurs émissions de téléréalité, a en effet donné naissance à un petit bout qui lors de l’accouchement se portait très bien.

Une bonne nouvelle pour le couple : le petit Milo a maintenant un petit frère, dont le prénom est Mattéo.

Néanmoins, le scénario est bien moins rose qu’il n’en a l’air : en effet, alors qu’il n’est âgé que de quelques semaines, le nourrisson présente des soucis de santé. Celui-ci doit effectivement subir une intervention chirurgicale, ce qui est plutôt rare pour un enfant de son âge.

C’est début décembre qu’Hillary Vanderosieren a évoqué ces problèmes, par le biais d’une story Instagram, dans laquelle elle a révélé que son bébé était sur le point d’être opéré.

Une opération qui s’est bien déroulée

Elle a ainsi évoqué le fait que son bébé allait subir une intervention au niveau de la bouche, consistant à couper le frein situé sous la langue. Bien évidemment, celui-ci a subi une anesthésie avant l’intervention, ce qui lui a permis de ne pas souffrir.

Et s’il est rapidement sorti de l’hôpital après l’opération, les rebondissements n’étaient pas terminés.

En effet, un nouveau souci de santé s’est présenté et le bébé a été à nouveau admis à l’hôpital, cette fois aux urgences, ce qui n’a bien sûr pas rassuré ses parents.

Hillary avait préalablement eu l’occasion de voir le pédiatre de son enfant, qui lui a conseillé de rejoindre les urgences de l’hôpital sans tarder. En plus du fait que cela soit particulièrement stressant d’emmener un jeune enfant se faire soigner, la conjoncture actuelle due au Covid-19 est une inquiétude supplémentaire pour Hillary, qui n’apprécie pas particulièrement les établissements de santé d’une façon générale.

Un test PCR pour le nourrisson

Ce qui a tout particulièrement choqué Hillary, c’est le fait que son fils soit contraint de faire un test PCR avant de se faire soigner, une règle qui a semblé plutôt brutale à la jeune maman.

De plus, seul un parent est autorisé à accompagner l’enfant, qui souffre d’une bronchiolite. Cette pathologie Cette pathologie n’est pas grave quand il s’agit d’un adulte, mais peut le devenir pour un nouveau né comme Mattéo, ce qui explique le fait que celui-ci ait été contraint de rester à l’hôpital quelques jours, afin de pouvoir vérifier que son état de santé s’améliore.

On lui souhaite un bon rétablissement !

Rédigé par Oriane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings